Sondage EmployerOne

18 juillet 2016

La Commission de planification de la main-d'œuvre du Nord Supérieur (CPMONS) procède annuellement à une analyse de divers indices du marché local du travail. La CPMONS participe à des consultations formelles et informelles avec un large éventail d'intervenants communautaires, afin de valider l'information obtenue, et ce, par l'analyse des statistiques des données locales et la collecte de données empiriques provenant des intervenants, afin d'avoir un aperçu de leurs réalités du marché du travail. Voici un instantané des résultats du sondage EmployerOne 2015 :


  • Les répondants d'EmployerOne représentaient les entreprises d'une gamme d'industries ainsi que des employés de diverses professions.
  • Les employeurs ont indiqué que 53 % de leurs employés étaient à temps plein, puis que 74 % d'entre eux avaient entre 25 et 55 ans.
  • Deux grandes raisons pour lesquelles les personnes ont quitté leur emploi : la démission et le départ à la retraite.
  • Soixante-dix pour cent des employeurs prévoient embaucher du personnel au cours des 12 prochains mois, en raison de nombreuses sources d'offres d'emplois liées aux agrandissements, aux restructurations et aux départs à la retraite.
  • Les problèmes d'embauchage chez les employeurs peuvent être surtout attribués à une pénurie de compétences (c.-à-d. des postulants qui ne répondent pas aux critères de compétence, manquent d'expérience au travail, dont l'éducation est inadéquate) ou le manque de participation à la population active (c.-à-d. manque de postulants, postulants qui manquent de motivation, n'ont pas la bonne attitude ou l'entregent requis).
  • Selon 63 % des répondants d'EmployerOne, l'offre locale de travailleurs qualifiés était « médiocre » ou « mauvaise ».
  • La majorité des employeurs se sert de babillards électroniques d'affichage d'emploi, d'affiches et du bouche-à-oreille, afin de recruter du personnel.
  • Les qualités dominantes requises pour les employés existants sont l'éthique professionnelle, le dévouement et la fiabilité; des habiletés en communication (verbales et écrites); l'auto-motivation.
  • Ce sont 85 % des employeurs qui apportent un soutien continu à la formation et à l'éducation du personnel ou l'offrent eux-mêmes. À peu près un quart des répondants ont suggéré que le manque de candidats qualifiés était la plus importante difficulté à la laquelle ils se heurtaient du côté de la main-d'œuvre.

Pour voir le rapport complet veuillez aller à la page Recherche et rapports.

EmployerOne Survey Promotional Videos

Ontario

This project is funded in part by the Government of Canada and the Government of Ontario.


Commitment to Accessibility

Information on this website is available in alternative formats upon request. Please contact us at admin@nswpb.ca so we can work together in meeting your requests.